Entreprise sociale et protection sociale: le cas des coopératives médicales en Corée du Sud

Entreprise sociale et protection sociale: le cas des coopératives médicales en Corée du Sud

EMES-SOCENT Conference Selected Papers, ECSP-LG13-12

La Corée du sud a connu au cours des dernières décennies un développement économique spectaculaire qui a longtemps servi de principale réponse à la résolution des questions sociales. Le dilemme croissance économique vs politiques sociales a pris une tournure nouvelle dans le courant des années 1990 avec l’entrée du pays dans l’OCDE d’une part, à cause de la crise de la fin des années 1990 d’autre part.

Sous l’influence à la fois d’une société civile dynamique relayée par un pouvoir politique progressiste et d’une administration très influencée par le credo néolibéral de contrôle des dépenses publiques, la Corée du sud s’est engagée dans un développement mesuré mais incontestable –et inévitable- de son système de protection sociale. La logique dominante de workfare a débouché sur l’émergence d’un nouveau welfare-mix au sein duquel l’entreprise sociale est devenue un acteur important pour apporter une réponse à la question du chômage -et plus largement celle de l’exclusion ou du retrait du marché du travail- et à l’émergence de nouveaux besoins sociaux et environnementaux auxquels ni dispositifs publics, ni la sphère familiale ne sont pas en mesure d’apporter une réponse insuffisante.

Dans une première partie, ce texte revient sur les principales transformations et caractéristiques du système sud-coréen de protection sociale. La deuxième partie analyse le développement récent de l’entreprise sociale et la troisième partie présente plus spécialement une des formes d’entreprise sociale qui apparait exemplaire : la coopérative médicale.

Credits
What are you interested in?